Présentation de Maty SENE, conseillère municipale Agir Autrement

imageMère d’un enfant (et française d’origine sénégalaise), je suis née à Paris en 1978. Je suis installée à Châtenay-Malabry depuis plus de 20 ans.

Je viens d’un milieu modeste mais j’ai pu faire de longues études grâce à l’obtention d’une bourse et à mes emplois d’étudiante. J’ai obtenu un Master 2 en histoire à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne avant de devenir Docteur en histoire économique de l’Université de Reims en 2008. J’ai publié en 2012 un livre récompensé par l’Académie des Sciences d’Outre-Mer.

J’ai préparé ensuite le CRPE et je suis aujourd’hui Professeur des écoles. Je considère que transmettre le savoir, surtout aux enfants qui sont l’avenir de notre pays, est un des plus beaux métiers. Je suis d’ailleurs membre de la FCPE. Je poursuis toujours mes activités de recherche et de publication.

Je me suis engagée en 2007 au Parti Socialiste, portée par mon idéal de justice sociale et j’ai depuis participé activement à toutes les campagnes électorales. Mon expérience professionnelle au Conseil général des Hauts-de-Seine aux côtés de Michèle CANET m’a permis de me familiariser avec le milieu politique. J’ai été élue Conseillère municipale sur la liste conduite par Sylvie DELAUNE en mars 2014.

Je crois sincèrement que toute personne doit avoir la chance de réussir avec du travail et du courage, quelques soient son milieu et ses conditions. Nous traversons actuellement une crise difficile et les habitants de notre ville ont tous besoin d’élus de proximité qui sont régulièrement sur le terrain. Pour cela, nous serons être à votre écoute.

Présentation de Paul Verhée, conseiller municipal Agir Autrement

PAULÂgé de 34 ans, j’habite à Châtenay-Malabry depuis près de dix ans.

Je suis directeur d’école depuis 2009 après avoir été enseignant dans le Primaire. Spécialiste des questions éducatives, je reste persuadé que l’enjeu éducatif est et sera l’un des éléments majeurs pour faire de Châtenay-Malabry une ville dynamique, une ville qui attire et par conséquent une ville d’Avenir.

En effet, nous avons la chance d’être dans une des villes les plus jeunes du département avec plus de 28% de jeunes âgés de moins de 20 ans, soit plus de 2 points par rapport à la moyenne départementale (INSEE, 2009). Cette jeunesse, nous devons en faire une réelle richesse pour notre ville car elle est source de dynamisme. Pour cela, nous devons avant tout inverser le regard porté sur cette dernière et renforcer, voire réorienter, les actions actuellement mises en place par l’actuelle majorité sans oublier de développer les actions à visées intergénérationnelles.

Membre de la commission municipale des affaires scolaires et périscolaires, de la petite enfance et de la Jeunesse, je mettrai ainsi toutes mes compétences et mon énergie avec le groupe Agir Autrement pour être, avec un esprit toujours constructif, une véritable force de proposition et un relai pour tous les châtenaisiens afin de valoriser ce potentiel que j’évoquais précédemment.

Les permanences que nous tiendrons chaque samedi en mairie s’inscriront dans cet objectif : être à votre écoute pour construire ensemble le Châtenay-Malabry de demain.

Autre élément facteur de lien social et vecteur de dynamisme : le sport. Rattaché lui aussi à la commission à laquelle j’appartiens, il conviendra là aussi de redynamiser ce secteur qui vivote depuis de trop nombreuses années malgré un potentiel exceptionnel, qu’il soit humain, environnemental ou associatif. La création d’une piscine municipale semble notamment un impondérable pour notre ville lors de cette mandature, quelle que soit la solution choisie, à savoir partir de l’existant avec la piscine de la Grenouillère ou par le biais d’autres solutions.

L’urbanisme aura aussi une place toute particulière car c’est un des leviers pour valoriser notre patrimoine et créer véritablement du lien social. Notre projet de boucle verte interne à la ville, à l’image de la coulée verte qui passe par une partie de notre territoire, sera l’une des idées que nous défendrons là aussi lors de cette mandature auprès de la majorité. C’est par ce type de projet que nous pourrons faire de notre ville un espace attractif et par conséquent dynamique.

Secrétaire de section du parti Socialiste depuis 2012, je resterai toujours attaché aux valeurs socialistes, qui sont autant liées à la révolte contre les injustices qu’au combat pour améliorer la vie de chacun d’entre nous ou enfin la participation à l’émancipation complète de la personne humaine. Ces valeurs, ce sont celles que je défends et que défendrais toujours, que ce soit au niveau local ou national, même si cela suppose parfois des désaccords avec d’autres camarades.

Seul l’intérêt des châtenaisiens doit être au cœur de notre action. C’est ce que nous portons, c’est ce que nous défendons.

En attente de vous rencontrer.

Paul Verhée

Conseiller municipal

Secrétaire de section du Parti Socialiste

Communication au conseil municipal du 28 mars 2014

Mes chers collègues,

Après des mois de campagne participative et très active pour notre liste Agir autrement pour Châtenay-Malabry, le verdict des urnes est tombé dimanche soir et vous a donné une large majorité au sein de ce conseil.

Je n’évoquerai pas ici les raisons de ce verdict, elles sont diverses, tant locales que nationales.

Nous tenons cependant à remercier les 2317 Châtenaisiens qui nous ont fait confiance en nous accordant leur vote lors de cette élection.

En nous accordant leur vote, ils ont souhaité promouvoir une vision partagée de la ville, qui respecte à la fois son identité, la qualité de vie de chacun quel que soit son quartier et une réelle participation des habitants à la gestion de notre commune. Cet intérêt général que nous avons soutenu lors de cette campagne, soyez certains que nous continuerons à le défendre, auprès des châtenaisiens mais aussi ici, dans cette enceinte municipale.

Notre groupe représente comme le vôtre les châtenaisiens et le respect mutuel dans la contradiction doit donc être de mise au sein de ce conseil. Nous avons des engagements, des convictions qui ont sous-tendues notre programme municipal. Si une autre vision de la ville a aujourd’hui prévalu, nous sommes déterminés à la débattre, à soumettre des propositions alternatives sur certains sujets : nous souhaitons en effet remplir pleinement le rôle d’une opposition dynamique et constructive au conseil municipal toujours au service des châtenaisiens.

Le respect que demande votre opposition n’a pas toujours été à l’œuvre dans la précédente mandature et nous insistons sur ce point car ce respect est la base même d’un bon fonctionnement démocratique. Nous demandons notamment :

– De pouvoir avoir accès à tous les éléments permettant une appréhension complète des dossiers municipaux,

– La pacification des débats dans cette enceinte, en évitant les sarcasmes et les invectives de votre majorité ou de vos amis.

Malgré notre statut d’élu de l’opposition, nous souhaitons participer pleinement à la vie municipale par notre présence au sein des commissions, des associations ou établissements publics (et de toutes structures prévoyant la présence d’élus au sein de leur conseil d’administration). Des municipalités de droite comme de gauche pratiquent une nouvelle manière de gouverner en intégrant les élus d’opposition à la réflexion non pas à la fin des projets mais à leur début : c’est comme cela que devraient fonctionner les commissions municipales et non pour uniquement passer en revue les différents points de l’ordre du jour du conseil municipal. D’autres municipalités confient la présidence de certaines commissions à des élus d’opposition.

Nous demandons à ce que soit mis en place cette nouvelle gouvernance respectueuse des élus mais également des châtenaisiens qui ne vous ont pas accordé leur confiance.

Nous avons une pensée pour nos collègues d’opposition qui ne siègent plus à ce conseil : Michèle Canet qui a siégé pendant 13 ans ainsi que Omar Dihmani et Barbara Gutglas.

Je vous remercie.

Sylvie Delaune