Rapport d’enquête publique sur le tramway T10

Voici l’intervention du groupe Agir autrement lors du conseil municipal du 31 mars 2016 :

Comme vous pouvez le constater, notre groupe participe toujours activement aux différentes concertations et enquêtes publiques menées sur notre territoire (Centrale, Pharmacie, tramway…), nous avons ainsi été nombreux à participer à la réunion publique organisée le 22 octobre. Nous avons également rencontré début novembre les membres de la commission d’enquête afin de leur remettre le fruit de notre réflexion.

Nous avions alors rappelé notre attachement à des circulations douces piétonnes et cyclistes permanentes, fluides et sécurisées, à la qualité des aménagements et à la préservation des espaces boisés.

La commission a rendu son rapport d’enquête publique et nous en avons bien sûr pris connaissance.

Nous avons ainsi pu remarquer que nombre des remarques et questionnements posés ont été pris en compte : il en est ainsi pour la recommandation d’abandon du passage à deux fois deux voies en haut de la Division Leclerc, l’abandon d’une portion de piste cyclable impraticable sur la partie clamartoise.

Nous insistons sur la nécessité d’opter pour un projet de cheminement cyclable novateur et de qualité et le projet actuel ne nous satisfait pas complètement. Une bande cyclable (un simple coup de peinture sur la chaussée) n’est pas à notre sens sécure. Nous sommes très satisfaits que soient notamment prévus des garages sécurisés aux deux extrémités de la ligne pour les vélos, il est donc important que le cheminement soit une réussite afin d’inciter de plus en plus d’usagers à utiliser les modes doux de circulation, ce en toute sécurité. Il serait bon par exemple de se tourner vers nos voisins du nord (en Allemagne par exemple) où les pistes cyclables sont bien souvent sur la partie trottoir et non sur la chaussée. Vous avez l’occasion Monsieur le Maire de renforcer l’image de notre ville avec ce véritable projet de circulation douce (projet à part entière dans le projet plus global du tramway), l’image d’une ville verte et durable. Dans notre programme en 2014, nous l’avions nommé « la boucle verte de Châtenay ».

Il est important que les associations cyclistes soient concertées à ce sujet et nous sommes de notre côté prêt à participer à cette réflexion.

 

L’avis de la commission est globalement favorable, moyennant de résoudre un certain nombre de problèmes. Tirés de la masse d’informations du rapport de 330 pages, voici deux éléments qui nous semblent importants :

Le sujet le plus contesté était l’implantation du site de maintenance et de remisage (SMR) qui implique d’occuper 3,5 ha d’une parcelle de 5 ha du bois de Verrières près du carrefour du 11 novembre à Châtenay-Malabry. Les maitres d’ouvrage sont sommés de mieux justifier ce choix d’implantation au regard d’une autre implantation sur le site Noveos au Plessis Robinson.

Dans leur choix d’implantation du SMR sur la parcelle du bois de Verrières, les maitres d’ouvrage traitaient avec une grande désinvolture la disparition de ces arbres, alors que dans le contexte actuel, une parcelle boisée représente un patrimoine inestimable. Il leur est demandé de détailler des mesures de compensation à proximité et pas à l’autre bout de la région Ile-de-France. Ces mesures comporteraient par exemple l’aménagement du bois du Carreau (autre parcelle boisée à proximité du carrefour du 11 novembre), la recherche d’autres parcelles pouvant être reboisées à proximité, l’aménagement écologique des 1,5 ha non utilisés, et surtout la désignation d’un opérateur de suivi de toutes ces opérations (mesure que nous réclamions).

Aussi, nous prenons acte du choix fait pour l’implantation du SMR, nous le regrettons. Pour l’avenir, nous serons très attentifs au suivi des préconisations faites par la commission à ce sujet et que nous venons de rappeler et notamment la désignation d’un opérateur.

Autre sujet de friction avec les habitants : en incluant les opérations des nouveaux quartiers « Centrale » et « Pharmacie », la reconstruction complète du nouveau pont sur la ligne TGV, le réaménagement de la gare RER « Croix de Berny », le diffuseur de la Boursidière et les travaux pour le tramway T10, l’axe Croix de Berny – Carrefour du 11 novembre sera en travaux de 2016 à 2022, soit pendant 7 ans ! La commission demande de mettre en place des moyens d’information étoffés, d’une concertation avec les habitants et d’une « maison de projet » permettant de traiter avec les riverains les nombreuses causes d’énervement qui ne manqueront pas d’apparaitre sur ce laps de temps.

Nous demandons ainsi à ce que la Ville de Châtenay en lien avec le conseil départemental mettent en place cette « maison de projet ».

Contrairement à ce que nous avons pu entendre ici-même, notre groupe est favorable au tramway, notre opposition à l’emplacement du SMR relève d’un souci de préserver notre cadre de vie et de conserver des bois qui ne sont pas légions en petite couronne. Nous prenons acte des préconisations du rapport à ce sujet et nous serons très vigilants à ce qu’elles soient suivies d’effet.

Aussi, c’est avec vigilance et responsabilité que nous donnerons un avis favorable ce soir.