Vente du terrain Shell, avenue de la Division Leclerc : intervention au conseil de mai 2014

Ce dossier revient devant le conseil une nouvelle fois, le rapport rappelle la chronologie de cet achat/vente des terrains Shell et les différents rebondissements.

Nous nous étions, il est vrai, beaucoup interrogés sur la différence de prix entre l’achat et la vente (340 000 € versus 5,8 millions d’euros) non pas que nous soyons mécontents du gain pour la ville mais tout simplement parce qu’il parait incroyable qu’un bien immobilier en l’espace de quelques mois prennent 17 fois sa valeur d’achat. France domaine a été consultée, je ne m’étendrai donc pas plus longtemps sur ce point.

Nous nous étions également interrogés sur la dépollution du site et son caractère suffisant au vue de l’utilisation précédente du site (une station-service) et de sa destination future (un immeuble d’habitation). Il nous a été expliqué en commission que la vente avait Philia avait capoté en raison d’une nouvelle exigence règlementaire quant au niveau de dépollution.

Un nouveau promoteur est intéressé par ce terrain pour un montant inférieur à celui qui avait été proposé par Philia mais ce nouveau promoteur fait son affaire de la dépollution supplémentaire nécessaire.

Nous souhaitons attirer l’attention sur divers aspects :

– le bas de la Division Leclerc se densifie intensément actuellement et le programme du promoteur LNC va encore augmenter le nombre de logements à cet endroit de la ville. Une réflexion globale sur la nécessité d’avoir une ville équilibrée nous semble déterminante : quels équipements publics va-t-on pouvoir offrir à cet afflux de nouveaux habitants ? Les écoles de proximité ne peuvent plus vraiment offrir de nouvelles possibilités d’accueil, il en est de même pour les crèches. L’aménagement de nouveaux quartiers sur Centrale et Pharmacie est loin d’être réalisé, qu’est-il prévu en attendant ?

– Une ville équilibrée c’est aussi une ville avec divers pôles commerciaux. Si nous avons bien compris, vous souhaitez en développer un entre le carrefour de l’Europe et le carrefour du 19 mars 1962 : pouvez-vous nous indiquer plus précisément où en est ce projet commercial, les nouveaux habitants de ce quartier et donc du programme LNC pourront-ils bénéficier d’une proximité commerçante, ce qui n’est pas le cas actuellement pour les habitants des programmes immobiliers récents.

– le projet de mettre le comité de jumelage au rez-de-chaussée n’est à notre sens pas justifié, un équipement public tel qu’une crèche serait nettement plus appréciable pour les nouveaux habitants qui auraient au moins un équipement public de réelle proximité sur un axe majeure pour Châtenay qu’est la Division Leclerc. Ce projet de crèche nécessiterait sans doute de rendre moins dense le programme immobilier mais serait une vraie plus-value pour le quartier. Concernant le comité de jumelage, le fait qu’il soit dans un bâtiment inscrit aux monuments historiques donne une image valorisante de notre ville notamment à l’égard de nos villes jumelles, nous ne comprenons donc pas le projet de l’excentrer en rez-de-chaussée d’un immeuble d’habitation.

Nous voterons pour la cession car celle-ci en soi ne nous pose pas de problème cependant nous sommes plus dubitatif sur le projet urbain qui se dessine sur la Division Leclerc.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s